Introduction à Perl/Tk

Interfaces graphiques avec Perl


précédentsommairesuivant

Préface

Perl est un langage particulièrement adapté au traitement des fichiers, aux connexions avec les bases de données, et à de nombreuses autres tâches pénibles à réaliser sans aucun code existant. Longtemps, les programmes Perl furent limités à une interface en ligne de commande. L'interface Tk a changé tout cela.

L'extension Tk de Perl vous permet de créer des interfaces graphiques pour vos programmes. En utilisant les modules inclus dans la distribution de Tk, vous pouvez créer des fenêtres avec boutons, listes, texte et autres types de widgets afin de faciliter l'utilisation de votre application.

Ce que vous devriez déjà savoir

Pour tirer le meilleur parti de ce livre, vous devez déjà connaître les bases de Perl (sa version 5, plus précisément). Mieux vaut être suffisamment à l'aise en Perl pour être au moins capable de lire un code et de savoir ce qu'il fait. Il n'est pas nécessaire d'être un gourou Perl ou un hacker Perl pour apprendre à utiliser Perl/Tk, mais le fait de connaître le langage vous aidera. Voici la liste des choses qui devraient au moins vous être familières : hachages, tableaux, sous-programmes, les versions anonymes des trois précédents, les variables $_ et @_.

Perl/Tk utilise les caractéristiques orientées objet de Perl 5 ; même si vous ne les comprenez pas toutes, vous devriez pouvoir les reconnaître. La seule autre chose dont vous aurez besoin est d'une connaissance préalable d'autres interfaces utilisateur graphiques (GUI) et de ce que vous y appréciez ou non. Cela vous aidera pour décider des caractéristiques de vos propres applications. Examinez le traitement de texte que vous utilisez sur votre ordinateur personnel, votre navigateur web, ou tout autre programme utilisant des boutons, des barres de défilement et acceptant à la fois des saisies via la souris et le clavier.

Ces applications sont plutôt imposantes ; nous débuterons avec des exemples bien plus simples et progresserons en les étoffant. Nous couvrirons ainsi en détail chacun des widgets de base et toutes les options associées. Vous apprendrez comment conférer à une fenêtre l'aspect que vous voulez lui donner, et comment la rendre conviviale et attrayante pour l'utilisateur.

Si vous désirez en apprendre plus sur Perl en général, lisez Learning Perl, Programming Perl, Advanced Perl Programming et Perl Cookbook, également publiés par O'Reilly & Associates, Inc(1). Sur le Web, vous trouverez aussi de nombreuses FAQ et documen­tations. Ce livre traite exclusivement de l'extension Tk de Perl, qui en constitue une partie assez spécifique.

Contenu de ce livre

Chapitre 1, Introduction à Perl/Tk

  • Le premier chapitre contient un historique des étapes significatives du développement de Perl et du module Tk. Il vous permet aussi de débuter avec un simple programme Bonjour et présente rapidement la programmation par événements.

Chapitre 2, Gestion de l'espace

  • La gestion de l'espace est probablement le concept le plus important de Perl/Tk. Elle détermine l'apparence de vos widgets à l'écran (ou, dans certains cas, ce que l'on n'y verra pas). Les trois gestionnaires d'espace – pack, grid et place – sont étudiés dans ce chapitre. La plupart des exemples de ce livre utilisent pack.

Chapitre 3, Le bouton de base

  • Le bouton est le premier widget que nous étudierons et vous trouverez de nombreux détails dans ce chapitre ainsi que de nombreux de bouts de code et des copies d'écrans montrant les différentes façons de manipuler et de déformer le widget bouton. La plupart des options étudiées ici sont communes aux autres widgets standards.

Chapitre 4, Cases à cocher et boutons radio

  • Les cases à cocher et les boutons radio ressemblent aux boutons classiques, mais ont un autre aspect et sont habituellement programmés de façon différente.

Chapitre 5, Les widgets étiquette et de saisie

  • Une étiquette (label) est le plus simple des widgets, on l'utilise généralement avec un widget de saisie (entry), ce qui explique pourquoi ces deux éléments sont présentés dans le même chapitre Le widget Entry vous permet de récupérer des informations entrées par l'utilisateur.

Chapitre 6, Barres de défilement

  • En Perl/Tk, certains widgets peuvent être parcourus par défilement, ce qui signifie qu'ils peuvent contenir plus d'informations que vous ne pouvez en voir à l'écran. Les barres de défilement (scrollbars) servent à naviguer à travers les données de ces widgets. Ce chapitre explique comment les barres de défilement communiquent avec les widgets et présente ce que vous devez faire pour les créer et les utiliser.

Chapitre 7, Le widget boîte de liste

  • Une boîte de liste (listbox) peut contenir n'importe quel type de donnée, mais elle contient habituellement une liste d'options parmi lesquelles l'utilisateur peut choisir. Dans ce chapitre, vous apprendrez comment créer une boîte de liste, la remplir avec des éléments, et comment modifier la façon dont l'utilisateur pourra y sélectionner.

Chapitre 8, Le widget texte

  • Le widget texte est un widget à tout faire, utilisable dans de nombreuses situations, pas seulement pour afficher du texte. Ce chapitre présente les différentes choses que vous pouvez placer dans un tel widget (du texte ou d'autres widgets) et comment en tirer le meilleur parti.

Chapitre 9, Le widget canevas

  • Un canevas (canvas) peut afficher des objets comme des cercles, des rectangles, du texte et même d'autres widgets. Ce chapitre présente toutes les options et méthodes disponibles et la façon de les utiliser.

Chapitre 10, Le widget barre de progression

  • Le widget barre de progression (scale) est très pratique lorsqu'il s'agit de donner à l'utilisateur un intervalle de nombres dans lequel choisir afin de lui interdire d'entrer une valeur en dehors de cet intervalle ou de taper accidentellement des lettres. Ce chapitre contient des exemples de ce widget et présente toutes les méthodes disponibles pour le configurer et l'utiliser.

Chapitre 11, Menus

  • Lorsqu'une application deviendra suffisamment complexe, vous aurez besoin d'y placer un menu. Ce chapitre présente les différentes façons de créer des menus et comment les utiliser au mieux dans une application.

Chapitre 12, Cadres

  • Le widget Frame sert à organiser vos autres widgets à l'écran pour obtenir l'aspect recherché. Ce chapitre vous explique comment utiliser des cadres (frames) avec un gestionnaire d'espace (expliqué au chapitre 2) afin que vos fenêtres soient présentées selon vos goûts.

Chapitre 13, Widgets de premier niveau

  • Une application a souvent besoin de contenir plus d'une fenêtre. Vous pouvez utiliser un widget de premier niveau (toplevel) pour créer une seconde fenêtre. Ce chapitre vous explique comment en créer un et l'afficher. Il présente aussi les nombreuses méthodes disponibles pour manipuler les widgets de premier, niveau.

Chapitre 14, Liaisons d'événements

  • L'une des meilleures façons d'ajouter des fonctionnalités à votre application est d'ajouter des liaisons supplémentaires aux widgets. Ce chapitre vous explique ce qu'est une liaison, comment en créer une, et comment l'utiliser.

Chapitre 15, Widgets composites

  • Vous pouvez combiner des widgets pour créer un widget bien plus utile et réutilisable. La plupart des widgets supplémentaires que vous pouvez utiliser avec Perl/Tk sont créés de cette façon. Ce chapitre présente un exemple de widget composite et vous donne quelques idées pour créer les vôtres.

Chapitre 16, Méthodes communes à tous les widgets

  • En Perl/Tk, plusieurs méthodes sont communes à tous les widgets. Nous les présentons dans ce chapitre, ainsi que la façon de les utiliser.

Annexe A, Configuration des widgets avec configure et cget

  • L'annexe A décrit les méthodes configure et cget, utilisées avec n'importe quel widget. Elle présente également un tableau des options des widgets et les valeurs par défaut de chacune d'elles.

Annexe B, Différences entre systèmes d'exploitation

  • L'annexe B présente les différences que vous constaterez lorsque vous utiliserez Perl/Tk sur différents systèmes d'exploitation : Unix et Win32, plus précisément.

Annexe C, Fontes

  • L'annexe C présente l'utilisation de fontes avec Tk, pour les systèmes Unix et Win32. Elle couvre aussi la nouvelle syntaxe des fontes utilisée par Tk8.

Progression dans la lecture

Ce livre a été, conçu et écrit pour deux catégories principales de lecteurs : les novices en Perl/Tk et ceux l'ayant déjà pratiqué.

Novices en Perl/Tk

Si vous ne savez pas par où commencer, partez du début. Ce livre est conçu pour vous conduire à travers les sujets en construisant une base de connaissances. Nous débuterons simplement avec le widget bouton dans le chapitre 3, Le bouton de base, et progresserons jusqu'aux widgets plus complexes. L'utilisation de Perl/Tk n'est pas vraiment compliquée dès lors que l'on a compris les bases de son fonctionnement.

Des initiés aux gourous

Vous avez développé de nombreux programmes avec Perl/Tk et pensez savoir comment procéder. Il y a des chances pour que vous ayez trouvé une « méthode qui marche » et que vous vous y teniez. Je conseille de parcourir le chapitre 2, Gestion de l'espace, afin de mieux comprendre le fonctionnement des gestionnaires d'espace. Passez ensuite directement aux sections concernant les widgets qui vous intéressent. J'ai inclus des bouts de codes utiles (et parfois des programmes complets) qui vous donneront des idées sur la façon d'utiliser les widgets de différentes manières. Les listes des options de chaque widget sont des aide-mémoire utiles pour toutes ces damnées options et la façon dont elles affectent chaque widget.

Conventions typographiques

Ce livre utilise les conventions typographiques suivantes :

Italique

  • pour les noms de fichiers, de commandes, les URL et pour mettre en évidence certains termes. Dans les lignes de syntaxe, les italiques sont utilisés pour identifier les valeurs remplaçables.

Taillefixe

  • pour les noms des fonctions, des méthodes et leurs arguments, ainsi que pour mettre en évidence du code littéral dans le texte.

Gras

  • pour indiquer les valeurs par défaut dans les lignes de syntaxe.

Donnez-nous votre avis

Nous avons testé et vérifié les informations de ce livre du mieux qu'il nous est possible, mais vous trouverez peut-être que certaines caractéristiques ont changé (ce qui peut ressembler à des erreurs, en fait). Faites-nous part de toutes les erreurs que vous trouvez, et envoyez vos suggestions pour les futures éditions de ce livre en écrivant à :

Ce livre n'étant plus édité chez O'Reilly, inutile d'écrire à cette adresse courriel. Vous pouvez toujours nous faire part de vos commentaires sur le forum et nous corrigerons ce tutoriel. 1 commentaire Donner une note  l'article (5).

Nous avons mis en place un site web pour ce livre où nous énumérerons les erreurs et les prévisions pour les éditions suivantes. Vous pourrez également y télécharger le code source des programmes, ce qui vous évitera de les saisir

http://www.editions-oreilly.fr/

Ce livre n'étant plus édité chez O'Reilly, inutile d'écrire à cette adresse courriel. 1 commentaire Donner une note  l'article (5).

Remerciements

Ce livre a occupé une petite partie de ma vie, et je voudrais remercier les personnes qui m'ont aidé à le rendre possible et m'ont soutenue alors que j'étais en train de l'écrire : mon mari Mike, d'abord, qui m'a aidée de tant de petites façons qu'il m'est impossible de toutes les énumérer ; nos chiens, Brandy et Théo, pour avoir gardé mes pieds au chaud ; nos chats, Thumper et Sasha, pour avoir gardé l'écran et le clavier sur le bureau (ils sont entièrement responsables de toutes les fautes d'orthographe) ; mon collègue, Kreg WEBB, qui m'a suggéré cette idée complètement folle ; mon éditeur, Linda MUI, pour avoir toujours eu des choses positives à dire en plus de celles un peu moins plaisantes.

Je voudrais aussi remercier tous les relecteurs du livre : Stephen LIDIE, Achim BOHNET, Peter PRYMMER, Nick ING-SIMMONS, et Phivu NGUYEN.

Le traducteur souhaite remercier son éditeur, Nat Makarévitch, pour sa confiance et le suivi de son travail. Merci également à Olivier Tharan, pour sa relecture assidue et ses corrections judicieuses.


précédentsommairesuivant
NDT  Ces ouvrages ont été traduits en français : Introduction à PerI, Programmation en Perl, Programmation avancée en Perl et Perl en action, chez le même éditeur.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Nancy Walsh et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2018 Developpez.com.