Perl et les bases de données

1 livre et 1 critique, dernière mise à jour le 3 février 2017 , note moyenne : 4.5

  1. Perl DBI, Le guide du développeur
couverture du livre Perl DBI, Le guide du développeur

Note 4.5 drapeau
Détails du livre
Sommaire
Critiques (1)
0 commentaire
 
 

Perl DBI, Le guide du développeur

de
Traducteurs : Eric Jacoboni
Public visé : Expert

Résumé de l'éditeur

DBI est une interface essentielle pour la programmation des bases de données avec Perl. C'est un paquetage offrant un ensemble cohérent de fonctions quelle que soit la base de données utilisée - Oracle, Sybase, Ingres, Informix, MySQL, PostgreSQL. DBI sépare les pilotes dédiés à chaque base de données (DBD) de l'API de programmation : tout programme DBI peut donc fonctionner avec n'importe quelle base de données, voire avec différentes bases simultanément.
Pour le profane, cet ouvrage décrit l'architecture de DBI et explique comment écrire des programmes qui l'utilisent. Pour l'expert, il explique les nuances de DBI et les particularités de chaque DBD.

Vous apprendrez dans ce livre :

  1. comment est conçu DBI et comment il fonctionne ;
  2. comment construire des requêtes et lier des paramètres ;
  3. comment travailler avec les descripteurs de bases de données, de pilotes et d'instructions ;
  4. comment détecter les erreurs dans vos programmes ;
  5. comment utiliser tous les DBD existants.


Cet ouvrage contient également une référence complète de DBI.

Édition : O'Reilly - 372 pages , 6eédition, 1er décembre 2000

ISBN10 : 2841771318 - ISBN13 : 9782841771318

18 x 2 x 23

Ce livre est actuellement épuisé
  • Introdution
  • Base de données simples sans DBI
  • SQL et les bases de données relationnelles
  • Programmation avec DBI
  • Interaction avec les bases de données
  • DBI avancé
  • ODBC et DBI
  • Le shell DBI et le mandatement des données
  • Spécifications DBI
  • Caractéristiques des pilotes et des bases de données
  • Charte ASLaN des sites sacrés
  • Index
Critique du livre par la rédaction Mr6 le 1er décembre 2010
Honnêtement, je ne sais pas trop comment le prendre ce livre en fait parce que jusqu'à présent j'y ai lu ce qui m'intéressait, mais le livre dans son ensemble est assez rebutant, c'est vraiment impressionant !
Je m'explique :
Le chapitre sur les bases de données simples sans DBI ne m'intéresse pas car je fais à ma sauce. Le chapitre suivant, sur SQL, commence par montrer comment on interroge une base, et là je me demande comment je peux tester l'interrogation si on ne sait même pas comment insérer des données ! Donc on est obligé de lire sans pouvoir essayer jusqu'à tomber sur les insertions, qui se trouvent 20 pages plus loin... Honnêtement, je lâcherais l'affaire avant si j'avais besoin d'apprendre SQL...
Le chapitre 4 nous présente DBI, mais là, il ne faut pas chercher MySQL car il n'y a que PostGreSQL pour les exemples ! S'il y a une chose qui semble importante aux yeux de l'auteur dans ce chapitre, c'est la gestion des erreurs visiblement. Si c'est après avoir montré comment on fait une connexion à une base de données, c'est bien parce qu'on ne risque pas de tester sans ca !
On attendra donc le chapitre 5, qui lui est par contre très intéressant en ce qui concerne l'utilisation de DBI pour lancer les requêtes SQL. C'est une mise en jambe assez bien faite, qui doit être lue entièrement avant de passer à la suite. Le chapitre 6 va plus en profondeur, et devient très intéressant pour le programmeur de niveau confirmé puisqu'on y voit comment utiliser certaines finesses de DBI.
Le chapitre 7 compare DBI et ODBC, pour faire comprendre qu'on peut se passer de ce dernier si on n'a pas besoin des foncionnalités complètes de l'API ODBC.
Le dernier chapitre présente le shell DBI et comment s'en servir. Je ne vous dirais pas s'il est utile puisque je n'ai jamais eu à utiliser ce shell.
Viennent enfin les annexes, qui elles sont très intéressantes puisqu'on y retrouve de manière claire et consise tout ce qu'on veut savoir sur les pilotes DBI, les différences entre eux, des adresses de sites web en rapport direct et une référence de toutes les fonctions offertes par le module DBI. Bref, c'est là que je viens chercher l'essentiel des infos dont j'ai besoin !!!
Conclusion, ce n'est pas un livre pour apprendre SQL, ce n'est pas un livre pour apprendre les SGBDR, c'est un livre pour comprendre les rouages de DBI et c'est en quelque sorte un kit d'optimisation pour le programmeur. Si vous avez une application de taille importante à écrire avec DBI, lisez ce livre, il vous donnera tout ce qu'il faut pour bien utiliser le module. N'oubliez pas l'essentiel : DBI ne se connecte pas à une base de données, il exploite les modules DBD::pilote_base qui eux, s'y connectent. Son but est de normaliser le plus possible les requêtes permettant d'accéder aux différents type de bases de données.




 Poster une réponse

Avatar de djibril djibril - Responsable Perl et Outils https://www.developpez.com
le 06/07/2013 à 14:04
Bonjour,


Description :

DBI est une interface essentielle pour la programmation des bases de données avec Perl. C'est un paquetage offrant un ensemble cohérent de fonctions quelle que soit la base de données utilisée - Oracle, Sybase, Ingres, Informix, MySQL, PostgreSQL. DBI sépare les pilotes dédiés à chaque base de données (DBD) de l'API de programmation : tout programme DBI peut donc fonctionner avec n'importe quelle base de données, voire avec différentes bases simultanément.
Pour le profane, cet ouvrage décrit l'architecture de DBI et explique comment écrire des programmes qui l'utilisent. Pour l'expert, il explique les nuances de DBI et les particularités de chaque DBD.
[Lire la suite]


  • Avez-vous lu ce livre ou pensez-vous le lire ?
  • Souhaitez-vous ajouter une critique de ce livre sur la page de la rubrique ?
  • Avez-vous un commentaire à faire ?


Responsable bénévole de la rubrique Perl : djibril -